DÉVELOPPEMENT D’UN PLAN D’INFRASTRUCTURE COMMERICALE DU CANADA

Le commerce est essentiel à notre prospérité économique et à l’édification de notre pays, mais notre infrastructure commerciale n’est pas à la hauteur pour acheminer les produits canadiens vers les marchés internationaux. Pendant trop longtemps, le Canada a donné la priorité à des projets prêts à démarrer plutôt qu’à en valoir la peine. Parmi nos concurrents commerciaux, seul le Canada manque de planification cohérente et à long terme de l’infrastructure commerciale.

Nous devons corriger cela maintenant. Les gouvernements et l’industrie doivent se concerter pour élaborer un Plan d’infrastructure commerciale du Canada (PICC).

DÉVELOPPEMENT D’UN PLAN D’INFRASTRUCTURE COMMERICALE DU CANADA

Le commerce est essentiel à notre prospérité économique et à l’édification de notre pays, mais notre infrastructure commerciale n’est pas à la hauteur pour acheminer les produits canadiens vers les marchés internationaux. Pendant trop longtemps, le Canada a donné la priorité à des projets prêts à démarrer plutôt qu’à en valoir la peine. Parmi nos concurrents commerciaux, seul le Canada manque de planification cohérente et à long terme de l’infrastructure commerciale.

Nous devons corriger cela maintenant. Les gouvernements et l’industrie doivent se concerter pour élaborer un Plan d’infrastructure commerciale du Canada (PICC).

Aujourd’hui, le commerce génère les deux tiers du PIB du Canada et il est appelé à croître.

Il génère les revenus nécessaires au financement de nos programmes sociaux et d’autres projets nationaux prioritaires; et des millions d’emplois.

Demain? La croissance continue de la classe moyenne mondiale permettra à plus de trois milliards de nouveaux consommateurs d’acquérir un pouvoir d’achat pour « acheter des produits canadiens » et alimenter la prochaine génération de croissance économique liée au commerce.

Aujourd’hui, le commerce génère les deux tiers du PIB du Canada et il est appelé à croître.

Il génère les revenus nécessaires au financement de nos programmes sociaux et d’autres projets nationaux prioritaires; et des millions d’emplois.

Demain? La croissance continue de la classe moyenne mondiale permettra à plus de trois milliards de nouveaux consommateurs d’acquérir un pouvoir d’achat pour « acheter des produits canadiens » et alimenter la prochaine génération de croissance économique liée au commerce.

Mais cela ne sera possible que si nous pouvons acheminer nos produits sur les marchés.

La capacité du Canada à acheminer des marchandises vers les marchés mondiaux et les personnes vers les emplois dépend de la qualité et de la fiabilité de nos infrastructures commerciales.

Mais cela ne sera possible que si nous pouvons acheminer nos produits sur les marchés.

La capacité du Canada à acheminer des marchandises vers les marchés mondiaux et les personnes vers les emplois dépend de la qualité et de la fiabilité de nos infrastructures commerciales.

Cette situation préoccupe la population canadienne.

Selon un sondage Ipsos de juin 2023, presque toute la population canadienne (95 %) estime que les infrastructures commerciales du Canada, comme les autoroutes, les ports, les chemins de fer et les aéroports, sont importantes pour l’économie canadienne. Toutefois, seulement 9 % des Canadiennes et Canadiens pensent que les infrastructures commerciales du Canada sont en bon état.

Cette situation préoccupe la population canadienne.

Selon un sondage Ipsos de juin 2023, presque toute la population canadienne (95 %) estime que les infrastructures commerciales du Canada, comme les autoroutes, les ports, les chemins de fer et les aéroports, sont importantes pour l’économie canadienne. Toutefois, seulement 9 % des Canadiennes et Canadiens pensent que les infrastructures commerciales du Canada sont en bon état.

Nos partenaires commerciaux sont eux aussi préoccupés.

La réputation du Canada à titre de partenaire commercial fiable n’est plus ce qu’elle était : en 2009, alors qu’il occupait une place parmi les 10 premiers, le pays est passé au 32e rang (derrière l’Azerbaïdjan) du classement mondial du Forum économique mondial pour la qualité des infrastructures de transport.

Nos partenaires commerciaux sont eux aussi préoccupés.

La réputation du Canada à titre de partenaire commercial fiable n’est plus ce qu’elle était : en 2009, alors qu’il occupait une place parmi les 10 premiers, le pays est passé au 32e rang (derrière l’Azerbaïdjan) du classement mondial du Forum économique mondial pour la qualité des infrastructures de transport.

« Si vous ne pouvez pas déplacer un produit, vous ne pouvez pas le vendre. »

Des mesures vigoureuses sont nécessaires, soutenues par un plan réfléchi et des investissements accrus.

Selon un rapport de 2021 de la Cour des comptes européenne comparant la façon dont l’Australie, le Canada, l’UE, la Suisse et les États-Unis gèrent de grands projets d’infrastructures de transport, seul le Canada manque de coordination et de planification à long terme cohérentes et institutionnalisées.

NOUS AVONS BESOIN D’UN PLAN D’INFRASTRUCTURE CANADIEN EN MATIÈRE DE COMMERCE (PICC).

Des projets qui méritent d’être réalisés, plutôt que ceux qui sont prêts

Le PICC prévoit une coordination et une planification à long terme (plus de 20 ans) des investissements dans les infrastructures commerciales (routes, chemins de fer, aéroports, ports et voies maritimes) le long des principaux corridors économiques afin d’en améliorer l’efficacité et la fiabilité, de stimuler la compétitivité du Canada et de rétablir notre réputation dans le monde.

Faisons en sorte que ce soit une première pour le Canada en dotant le pays d’un plan d’infrastructures commerciales à long terme, élaboré conjointement par les gouvernements et l’industrie, et qui met fermement l’accent sur les priorités nationales stratégiques et le rendement du capital investi. Nous pouvons générer plus de valeur en nous concentrant sur des projets qui méritent d’être réalisés, plutôt que sur des projets qui sont prêts à être réalisés.

La mise en œuvre du PICC donnera lieu à la création d’un réseau commercial national efficace de calibre mondial pour la circulation des produits canadiens, issus de l’industrie, des communautés locales, des provinces et des territoires, vers les marchés nationaux et internationaux. C’est bon pour l’ensemble de la population canadienne.

Des mesures vigoureuses sont nécessaires, soutenues par un plan réfléchi et des investissements accrus.

Selon un rapport de 2021 de la Cour des comptes européenne comparant la façon dont l’Australie, le Canada, l’UE, la Suisse et les États-Unis gèrent de grands projets d’infrastructures de transport, seul le Canada manque de coordination et de planification à long terme cohérentes et institutionnalisées.

Nous avons besoin d’un plan d’infrastructure canadien en matière de commerce.

Des projets qui méritent d’être réalisés, plutôt que ceux qui sont prêts

Le PICC prévoit une coordination et une planification à long terme (plus de 20 ans) des investissements dans les infrastructures commerciales (routes, chemins de fer, aéroports, ports et voies maritimes) le long des principaux corridors économiques afin d’en améliorer l’efficacité et la fiabilité, de stimuler la compétitivité du Canada et de rétablir notre réputation dans le monde.

Faisons en sorte que ce soit une première pour le Canada en dotant le pays d’un plan d’infrastructures commerciales à long terme, élaboré conjointement par les gouvernements et l’industrie, et qui met fermement l’accent sur les priorités nationales stratégiques et le rendement du capital investi. Nous pouvons générer plus de valeur en nous concentrant sur des projets qui méritent d’être réalisés, plutôt que sur des projets qui sont prêts à être réalisés.

La mise en œuvre du PICC donnera lieu à la création d’un réseau commercial national efficace de calibre mondial pour la circulation des produits canadiens, issus de l’industrie, des communautés locales, des provinces et des territoires, vers les marchés nationaux et internationaux. C’est bon pour l’ensemble de la population canadienne.

Une priorité absolue.

Les entreprises canadiennes réclament un PICC. Le plan a été approuvé publiquement par de nombreuses organisations nationales, dont les suivantes :

  • Canada West Foundation
  • Chambre de commerce du Canada
  • Association canadienne de la construction
  • Manufacturiers et Exportateurs du Canada
  • Civil Infrastructure Council Corporation
  • Western Canada Roadbuilders and Heavy Construction Association

Les provinces et les territoires du Canada sont parties prenantes.

Le 15 juin 2023, les premiers ministres provinciaux ont écrit au premier ministre pour réitérer les priorités communes des provinces et des territoires en matière de politiques et de financement des infrastructures. Dans leur communiqué du 27 juin 2023, les premiers ministres de l’Ouest du Canada soulignaient leur engagement à travailler de concert avec les autres provinces et territoires et avec le gouvernement fédéral pour promouvoir des infrastructures et des corridors commerciaux stratégiques. Dans leur communiqué du 12 juillet 2023, les premiers ministres du Canada ont tous approuvé les principes énoncés dans le Plan d’infrastructure canadien en matière de commerce et souligné que l’infrastructure stratégique du Canada et sa compétitivité continue dans l’économie mondiale sont essentielles à la prospérité économique de toutes les provinces et de tous les territoires

Les Canadiens et Canadiennes aussi

Selon le sondage Ipsos de 2023, plus de neuf Canadiennes et Canadiens sur dix dans chaque province sont d’accord pour dire que les gouvernements et l’industrie du Canada doivent collaborer pour créer un plan national d’investissement dans la construction et l’entretien d’infrastructures commerciales à long terme.

Une priorité absolue.

Les entreprises canadiennes réclament un PICC. Le plan a été approuvé publiquement par de nombreuses organisations nationales, dont les suivantes :

  • Canada West Foundation
  • Chambre de commerce du Canada
  • Association canadienne de la construction
  • Manufacturiers et Exportateurs du Canada
  • Civil Infrastructure Council Corporation
  • Western Canada Roadbuilders and Heavy Construction Association

Les provinces et les territoires du Canada sont parties prenantes.

Le 15 juin 2023, les premiers ministres provinciaux ont écrit au premier ministre pour réitérer les priorités communes des provinces et des territoires en matière de politiques et de financement des infrastructures. Dans leur communiqué du 27 juin 2023, les premiers ministres de l’Ouest du Canada soulignaient leur engagement à travailler de concert avec les autres provinces et territoires et avec le gouvernement fédéral pour promouvoir des infrastructures et des corridors commerciaux stratégiques. Dans leur communiqué du 12 juillet 2023, les premiers ministres du Canada ont tous approuvé les principes énoncés dans le Plan d’infrastructure canadien en matière de commerce et souligné que l’infrastructure stratégique du Canada et sa compétitivité continue dans l’économie mondiale sont essentielles à la prospérité économique de toutes les provinces et de tous les territoires

Les Canadiens et Canadiennes aussi

Selon le sondage Ipsos de 2023, plus de neuf Canadiennes et Canadiens sur dix dans chaque province sont d’accord pour dire que les gouvernements et l’industrie du Canada doivent collaborer pour créer un plan national d’investissement dans la construction et l’entretien d’infrastructures commerciales à long terme.

Alors, que doit-il se passer ?

Nous exhortons le gouvernement fédéral à convoquer immédiatement des représentants provinciaux, fédéraux et de l’industrie pour élaborer un Plan d’infrastructure commerciale du Canada qui offre :

  • Un réseau efficace d’infrastructures commerciales, avec des passerelles et des corridors commerciaux soutenant une croissance économique soutenue basée sur le commerce;
  • Réductions mesurables des émissions de GES dans l’ensemble du système de transport commercial ;
  • L’infrastructure pour soutenir la diversification commerciale, protégeant notre économie d’une dépendance excessive à l’égard d’un marché unique ; et
  • Une réputation mondiale restaurée pour le Canada en tant que partenaire commercial fiable et marché souhaitable dans lequel investir.

Alors, que doit-il se passer ?

Nous exhortons le gouvernement fédéral à convoquer immédiatement des représentants provinciaux, fédéraux et de l’industrie pour élaborer un Plan d’infrastructure commerciale du Canada qui offre :

  • Un réseau efficace d’infrastructures commerciales, avec des passerelles et des corridors commerciaux soutenant une croissance économique soutenue basée sur le commerce;
  • Réductions mesurables des émissions de GES dans l’ensemble du système de transport commercial ;
  • L’infrastructure pour soutenir la diversification commerciale, protégeant notre économie d’une dépendance excessive à l’égard d’un marché unique ; et
  • Une réputation mondiale restaurée pour le Canada en tant que partenaire commercial fiable et marché souhaitable dans lequel investir.

Nous avons besoin d’une réflexion à long terme, de leadership et d’édification de la nation.

JOIGNEZ-VOUS À NOUS!

Communiquez avec votre député pour exprimer votre appui.
Laissez-nous votre adresse courriel pour rester au courant.
Signez la pétition.
Suivez-nous sur les médias sociaux et manifestez votre soutien!

#JeSoutiensLePICC
et
#OuiAuPICC

JOIGNEZ-VOUS À NOUS!

Communiquez avec votre député pour exprimer votre appui.
Laissez-nous votre adresse courriel pour rester au courant.
Signez la pétition.
Suivez-nous sur les médias sociaux et manifestez votre soutien!

#JeSoutiensLePICC
et
#OuiAuPICC